Paranormal et Parapsychologie

Discussions paranormales, partage d'expérience, travaux ésotériques, aides et conseils.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 suicide et ame.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: suicide et ame.   Mar 17 Juil 2007, 21:55

Je me suis toujours posé la question de savoir ce que deviendrait notre ame en cas de suicide.


Faut il croire l'eglise qui condamne le suicide?


Citation :
• Pour un suicidé…
L'Homme n'a jamais le droit de disposer de sa propre vie car à Dieu seul appartient de le tirer de la captivité terrestre quand il le juge à propos. Toutefois, la justice divine peut adoucir ses rigueurs en faveur des circonstances, mais elle réserve toute sa sévérité pour celui qui a voulu se soustraire aux épreuves de la vie. Le suicidé est comme le prisonnier qui s'évade de sa prison avant l'expiration de sa peine et qui, lorsqu'il est repris, est tenu plus sévèrement. Ainsi en est-il du suicidé qui croit échapper aux misères présentes et se plonge dans des malheurs plus grands…


Allan Kardec
Revenir en haut Aller en bas
Julia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 40
Localisation : Comme d'habitude, la tête dans les étoiles
Emploi : Assistante de direction
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: suicide et ame.   Mar 17 Juil 2007, 22:01

Bonjour gabriel..

Que ce passe t'il, tu n'as pas des idées noires au moins?

vite msn ou chat, si tu veux

_________________
rose  Julia rose   Don't worry, be happy !
« Cueille le jour sans te soucier du lendemain » [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Mar 17 Juil 2007, 22:06

Julia a écrit:
Bonjour gabriel..

Que ce passe t'il, tu n'as pas des idées noires au moins?

vite msn ou chat, si tu veux

NON NON Julia,pas d'envie de suicide,juste une question que je me pose depuis bien longtemps.

Un petit passage a vide mais encore de belles années a vivre!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Mer 18 Juil 2007, 21:53

Sujet un peu tabou ou personne ne sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Mer 18 Juil 2007, 22:16

et bien, je sais que les âmes des suicidés sont mises comme dans des sphères pour qu'ils comprennent leur geste et surtout qu'ils se le pardonnent.
car selon le principe de la réincarnation, nous sommes ici pour suivre un parcours évolutif afin de nous élever spirituellement. ce parcours nous le choississons avant notre naissance. le suicide revient à une démission dans le contrat de vie que nous avons pris.
du moins , c'est ma conception personnelle.

mais, il n'y a pas seulement l'église catholique qi le condamne.

Citation :
Selon les enseignements de Bouddha, notre passé influence notre présent et ce qu'un individu fait à ce moment présent a une conséquence sur son avenir, dans cette vie ou dans la suivante. Il y a un lien de cause à effet. C'est le karma, toute action intentionnelle du corps, de l'esprit ou de la parole a une conséquence et sa répercussion est la raison des différences et conditions de notre existence à travers le monde.

La souffrance de quelqu'un est donc la conséquence d'actions négatives du passé ou simplement le fait d'être dans le Saṃsāra (le cycle de vie et de mort). Une autre raison de la souffrance est le fait de vivre perpétuellement dans l'impermanence. Puisque toute chose est dans un état constant de flux, l'individu souffre d'insatisfaction face au flux des évènements de la vie. Pour sortir du Saṃsāra, il suffit de réaliser sa « nature vraie » à travers le Bodhi (l'éveil) dans le moment présent : c'est le Nirvāna.

Pour les bouddhistes, étant donné que le premier précepte est d'empêcher la destruction de la vie (y compris de soi-même), le suicide est clairement considéré comme une forme d'action négative. Malgré ce point de vue, une ancienne pratique asiatique semblable au seppuku se maintient et les Bouddhistes peuvent commettre un acte d'« honorable » suicide en cas d'oppression. Ainsi, les moines tibétains ont utilisé cette pratique pour protester contre l'occupation chinoise du Tibet et les violations des droits de l'homme envers les Tibétains par la Chine.

Citation :
Chez les hindous et les jaïns, se suicider est considéré comme un péché aussi grave que tuer autrui. Cependant, dans certaines circonstances, il est considéré comme acceptable d'en finir avec la vie en jeûnant. Cette pratique, appelée prayopavesha, nécessite tant de temps et de volonté qu'il n'y a aucun risque que cela soit fait impulsivement. Cela laisse aussi le temps à l'individu de régler ses affaires, de réfléchir à la vie et de se rapprocher de Dieu.

Un cas historique et célèbre est celui de Chandragupta Maurya qui renonça au trône, se rendit dans le Karnataka, se fit moine jaina à Shravana-Belgola et mit fin à ses jours en commettant le suicide rituel par inanition.

Citation :
Comme les autres religions abrahamiques, l'islam voit le suicide comme un péché et un obstacle à l'évolution spirituelle. Cependant, les êtres humains ne sont pas infaillibles et peuvent commettre des erreurs. Allah leur pardonne les péchés s'ils sont sincères dans leur repentir.

Pour ceux qui renoncent à croire en Dieu, les conséquences sont mauvaises. En effet, dans le Coran, le livre saint des musulmans, si Allah est infiniment grand et miséricordieux, pardonnant tous les péchés, il en est cependant un seul péché impardonnable "Al-shirk" : l'incroyance (ici notre sujet) et l'association religieuse (le fait d'adorer d'autres divinités avec Allah). Selon la Sunnah (livre sur la vie du prophète Mohammed), celui qui se suicide et n'en montre aucun regret passera une éternité en enfer, effectuant sans cesse l'acte par lequel il s'ôta la vie.

L'islam interdit le suicide, car il n'est pas permis au croyant musulman de porter atteinte à son corps (auto-mutilation comprise[réf. nécessaire]) ni de penser qu'il peut décider lui-même de la fin de sa vie, car la mort survient à une date prédéfinie divinement pour chacun.

En dépit de ce fait, il existe une croyance selon laquelle les actions commises dans le cadre du Jihad menant à sa propre mort ne sont pas considérées comme un suicide même si l'acte en soi ne peut qu'entraîner sa propre mort. Ces actes sont considérés au contraire comme une forme de martyre et ceci bien que dans le Coran il soit expressément écrit que ceux qui tuent des innocents sont des pécheurs et transgressent la loi de Dieu.

Citation :
Le judaïsme voit dans le suicide un des péchés les plus graves. Le suicide a toujours été interdit par la loi juive à l'exception de trois cas bien précis : si quelqu'un est forcé par autrui à commettre un meurtre, s'il est forcé à commettre un acte d'idolâtrie, ou s'il est forcé à commettre un adultère ou un inceste. Dans ces trois cas seulement, le suicide est permis. Dans tous les autres cas, le suicide est interdit et cette interdiction comprend la participation à un suicide assisté. D'ailleurs, personne ne devrait demander à quelqu'un d'autre de l'aider à se suicider puisque d'une part le suicide est strictement interdit et d'autre part il ou elle pousserait l'autre à commettre un péché.

lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_de_vue_religieux_sur_le_suicide

ensuite, je pense qu'il en va du point de vue de chacun. mais on retrouve quant même la notion de l'empêchement de l'évolution spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Mer 18 Juil 2007, 22:26

Citation :
La souffrance de quelqu'un est donc la conséquence d'actions négatives du passé ou simplement le fait d'être dans le Saṃsāra (le cycle de vie et de mort). Une autre raison de la souffrance est le fait de vivre perpétuellement dans l'impermanence. Puisque toute chose est dans un état constant de flux, l'individu souffre d'insatisfaction face au flux des évènements de la vie. Pour sortir du Saṃsāra, il suffit de réaliser sa « nature vraie » à travers le Bodhi (l'éveil) dans le moment présent : c'est le Nirvāna.


ce qui veut dire arreter de se poser tant de questions et prendre la vie comme elle vient?
Revenir en haut Aller en bas
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: suicide et ame.   Jeu 19 Juil 2007, 10:20

gabriel a écrit:

Faut il croire l'eglise qui condamne le suicide?

L'église croit à ce concept. Mais il commence à dater un peu.
Le problème de l'église c'est qu'elle a du mal à se remettre en question.
( surtout maitenant avec Benoit VXI)

Le suicide est condamné pour une raison simple. Dieu a crée l'homme. L'homme est puni s'il détruit la création de Dieu. Donc s'il s'uto-détruit.

Le suicide implique une notion d'enfer et de paradis dans la plupart des religions. Sauf celles qui intègrent un cycle de réincarnation.
La plupart des gens "illuminés" ou "initiés" (je trouve pas de terme adequat) pensent que ce cycle st un évolution logique.

Comprenez bien que le suicide est un acte égoïste qui consiste à délaisser les gens qu'on aime. Mais c'est aussi un moyen d'éliminer le corps, cadeau offert par Dieu.

En résumé on récolte ce que l'on sème. Après c'est à chacun de comprendre son geste et d'évoluer en conséquence afin de touver la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Ven 20 Juil 2007, 01:47

Une chose me turlupine Very Happy

Eolian a écrit:
Le suicide est condamné pour une raison simple. Dieu a crée l'homme. L'homme est puni s'il détruit la création de Dieu. Donc s'il s'uto-détruit.

Dans le cas ou la personne ne croit en rien c’est a dire tous ce qui se rapporte a une divinité ou autre et croit donc a l’évolution naturelle donc scientifique, le big bang et tout ce qui s’en suit Smile

Quelque part qui somme nous pour juger une personne qui n’est pas bien qui décider d’en arrêter la avec la vie, je suis la première a dire que le suicide n’est pas une solution.

Je pars du principe que si une personne ne veut plus vivre c’est son choix biensur c’est plus tolérant si la personne est malade physiquement et au stade de l’agonie mais nous avons jamais penser une seule fois que les personnes pouvaient souffrir psychiquement c’est une maladie aussi !

Donc apparemment ceci est condamner par X ou Y mais les personnes malade physiquement qui décident de mourir par le biais de l’euthanasie (connaissant les catholique) c’est aussi condamnable dans ce cas la que ce passe-t-il ?
?

Eolian a écrit:
Comprenez bien que le suicide est un acte égoïste qui consiste à délaisser les gens qu'on aime. Mais c'est aussi un moyen d'éliminer le corps, cadeau offert par Dieu.


Comment peut-on dire cela sur une personne étant au bord du gouffre comment peut-on dire que c’est de l’égoïsme si la personne justement est vidée de tout espoir ?

Qui sommes nous pour dire si le choix de retirer sa vie est bon ou pas ? Ou se situe la limite ?

Comment cela se passe t-il pour ce qui est de la peine de mort pour l’Euthanasie (l’assistance au suicide ) ?

Comment peut-on condamner un suicide ou l’Euthanasie et tolérer les condamnation a mort ? (dans certains pays c’est le cas !!)

Mourir naturellement ou non avec une « âme » torturée ça donne quoi ?

Avons-nous le droit de choisir notre mort ?

Attention je ne fais que poser des questions, je ne cherche pas a offenser qui ce soit ici, je connais pas la nature et ni les croyances de tout les personnes sur ce forum

Pour ma part je ne crois pas en dieu ni quoi ce soit de la sorte, je suis contre la peine de mort, pour l’avortement (non abusif !!), pour l’euthanasie
Je m’intéresse a ces religions je lis un peu , je discute avec des personnes pieuses pratiquantes ou non, ce n’est que de l’information, je suis la première a respecter les coutumes des pays en cas de visite.
La vision et la nature humaine m’a toujours interessé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: suicide et ame.   Ven 20 Juil 2007, 10:14

J'ai fait ce post dans l'optique d'un croyant. Mais pas forcément dans celui de la religion.

Mais il est évident que la vie ou la mort sont avant tout une qestion d'étique. Et surtout de choix.
A chacun de savoir comment garder bonne conscience.

si je prend exemple avec l'euthanasie, on peut la considérer comme un meurtre ou un acte de compassion.

Souvent, nous devons prendre position, avoir un avis sur des sujets selon nos ressentis.

En ce qui concerne la peine de mort (attention incident diplomatique)on est humain on est pas amér.......


Petite parenthèse : Je vais suivre l'exemple d'Aponi.
Perso, je crois en Dieu, ou plus particulièrement à ses "anges" que j'appellerai âmes blanches.
Je n'adhère à aucune religion, parce qu'elles sont issues de l'homme. Ce qui en soit, n'est pas un gage de perfection.
Je suis contre la peine de mort. Même si je pense que certaines personnes ne méritent pas de vivre. Je suis pour l'euthanasie.
Je pense que nous avons besoin de tout le monde pour avancer. croyants et sceptiques. Peu importe la philosophie affichée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Ven 20 Juil 2007, 15:58

Eolian a écrit:
Mais il est évident que la vie ou la mort sont avant tout une qestion d'étique. Et surtout de choix.
A chacun de savoir comment garder bonne conscience.


L’éthique n’est plus ce que c’était , on a défini par le passé des actions, un mode de vie, une discipline.

Pareil pour ce qui est supposé être normal ou non , qu’est-ce qui est normal aujourd’hui et ce qu’il ne l’est pas ?

Un exemple (d’après un livre que j’ai lu Smile)

L’anthropophagie (cannibalisme) est considérer comme hors étique mais finalement ça ne l’est pas tant que ça si l’on regarde les cultures anciennes (Je ne parle pas de cannibalisme criminel mais celui de rituel et de survie!!) ce fût un mode de vie !


Pareil pour ce qui est de manger des animaux l’homme était végétarien par le passé , on a vu que l’on pouvait très bien se passer de viande, (je suis la première a manger de la viande), je place l’animal et l’homme au même stade si le fait de manger un homme est hors étique pour ma part l’animal c’est pareil, comme a dit un Grand monsieur du nom de Bouddha « une vie est une vie », en gros ma vie pèse autant lourd et vaut autant que le plus petit insecte sur terre. flower

Attention je ne cautionne pas le suicide loin de la mais j’essaye simple d’alléger certaines paroles lorsque je vois des phrases type si tu fais tu aura cela (de manière générale pas forcement sur le forum) J’estime qu’on est maître de notre vie, qu’on a le choix pour tous et c’est a nous de voir ce qui est bon ou pas, les termes, les lois , la vision des religions n’est plus ce que ça doit être.



Eolian a écrit:


si je prend exemple avec l'euthanasie, on peut la considérer comme un meurtre ou un acte de compassion.


Ce n’est pas un meurtre ! j’estime que si la personne souffre, elle a le droit de choisir la manière dont elle va mourir !

Tu dis que tu crois aux anges, aux âmes aussi (si je me trompe pardon) ne pense-tu pas que si la personne décède dans atroces souffrance son âme sera torturée ou perdue?
On dit que les objets s’imprègnent des émotions des personnes, pense-tu que ça soit bon pour cela et pour son entourage ?

Ne pense-tu pas que le fait de faire recours a ce genre de pratique est plutôt un apaisement, une délivrance qu’autre chose ?

Je ferais recours a cela surtout si je souffre, je ne le ferais pas pour avoir une âme en paix mais simplement que laisser mourir une personne qui souffre c’est pas joli avoir c’est horrible pour la personne elle même et pour les autres bien que a ce moment la on pense plus a soit qu’aux autres.

En gros je pense que certains choix doivent surpasser les lois rédigées ou croyances.

Il me semble qu’en France c’est interdit cette pratique, juste ? En Suisse elle est tolérer mais pas encor officielle (c’est très suisse ça Very Happy), c’est une pratique courante.


Eolian a écrit:

Je suis contre la peine de mort. Même si je pense que certaines personnes ne méritent pas de vivre.


On a pas vraiment le droit de dire cette personne ne mérite pas de vivre ou non , le choix de vivre on l’a tous, je dirais la aussi c’est a la personne de décider, cette façon d’ôter la vie aux personnes qui ont commit un crime n’est pas solution ! bien que je suis tout a fait d’accord dire que l’être humain est la pire créature sur terre qui n’a jamais existé, et que l’extinction de la race humaine sera par sa propre espèce.

Eolian a écrit:
En ce qui concerne la peine de mort (attention incident diplomatique)on est humain on est pas amér........

yes! j’ai pensé aussi a ce pays mais ce n’est pas le seul a faire cette pratique, la peine de mort a été retirer de grand pays depuis peu aujourd’hui, Il y en reste encor trop beaucoup trop !

Pour infos

La peine de mort au niveau national

Des pays abolitionnistes (87)
Ces Etats ont aboli la peine de mort en droit pour tous les crimes

Des pays abolitionnistes pour les crimes de droit commun (11)
Ces Etats prévoient l'application de la peine de mort uniquement pour les crimes exceptionnels (par exemple les crimes prévus par la justice militaire ou les crimes commis dans des circonstances exceptionnelles : en temps de guerre,...). Pour la plupart, ils n'ont procédé à aucune exécution judiciaire depuis très longtemps.


Des pays qui prévoient la peine de mort dans leur législation sans toutefois l'appliquer dans les faits (25)
Ces Etats conservent la peine de mort dans leur législation, mais ils n'ont procédé à aucune exécution judiciaire depuis au moins dix ans et n'ont pas l'intention affirmée de recommencer dans l'immédiat, ou se sont engagés au niveau international à ne plus

Des pays qui pratiquent la peine de mort ( 73 )
Ces Etats prévoient la peine capitale dans leur législation et l'appliquent dans les faits

Source et suite voir le lien (pour voir le détail des pays)
http://www.peinedemort.org/national.php


Gabriel désolé de la déviation du sujet rose
Revenir en haut Aller en bas
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: suicide et ame.   Ven 20 Juil 2007, 22:31

Aponi.
Mon point de vu est quasiment le même que toi.....
L'euthanasie n'est pas un meurtre. Je n'ai fait que dire la vérité actuelle.
Je suis d'accord sur le fait qu'il s'agit d'un apaisement.

Mais certaines personnes ne pensent pas cela et je le respecte.
Il est vrai que nous vivons dans un monde étriqué constitué de lois et de conventions.
Tout cela bien sur, crée par l'être humain.

Petit détail, je ne m'étendrai pas sur la normalité car pour moi elle n'existe pas (ou plus)

Autre sujet, je crois aux âmes, aux anges (pas comme ceux décrits généralement par les autorités "compétentes" en la matière)
Pour moi, un être torturé peut aussi réfléchir à sa condition futur. C'est à dire après la mort. Je suis persuadé qu'une âme n'est pas forcément déchue si elle a eu une mort violente ou difficile.
Maintenant, quand cela arrive parfois, ces émotions imprègnent effectivement l'environnement. On appelle ça "la mémoire des murs" dans le cas d'une maison hantée (c'est juste un exemple)

Se taire est pour moi est la pire des choses.
C'est pourquoi je prone la liberté de penser.
Et quand je dis que quelqu'un ne mérite pas de vivre, je le pense.
je ne citerai pas d'exemple car hors sujet. Mais regarde les infos tous les jours et tu comprendras.

En résumé, je crois que beaucoup de gens doivent retirer leurs oeillères et arrêter de suivre une convention sous prétexte que la majorité s'en sert.

Merci pour les infos aponi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Ven 20 Juil 2007, 22:49

Je croies que j'ai lancé un sujet un peu delicat.Tellement de point de vue et de ressentis differents que ce n'est pas evident a traiter ..Merci de vos reponses.

En fait,j'ai lancé ce sujet un soir de grande deprime pour etre honnete mais sans intention particuliere,je vous rassure.
Revenir en haut Aller en bas
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: suicide et ame.   Ven 20 Juil 2007, 23:56

Hello tout le monde.

Gabriel t'inquiète pas, peu importe les raisons qui t'ont poussé à lancer ce sujet.
Il est vrai que nous sommes tous hors sujets. Laughing

Les posts non concernés seront modifiés ou déplacés afin de reprendre le débat inital "suicide et âme" qui mérite je pense d'être développé.

Je pense qu'Aponi sera d'accord. Very Happy
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Lun 23 Juil 2007, 01:53

Eolian a écrit:
Aponi.
Mon point de vu est quasiment le même que toi.....


Je le savais yes!

Eolian a écrit:
Aponi.

Petit détail, je ne m'étendrai pas sur la normalité car pour moi elle n'existe pas (ou plus)


Tout a fait Very Happy


Eolian a écrit:
Aponi.
l'environnement. On appelle ça "la mémoire des murs" dans le cas d'une maison hantée (c'est juste un exemple)

Et les bijoux ? yes!

Eolian a écrit:
Se taire est pour moi est la pire des choses.
C'est pourquoi je prone la liberté de penser.

C’est que je suis depuis petite Very Happy et c’est ce que je fais avec ma petite puce.

Eolian a écrit:

Et quand je dis que quelqu'un ne mérite pas de vivre, je le pense.
je ne citerai pas d'exemple car hors sujet. Mais regarde les infos tous les jours et tu comprendras.

Je suis même une adepte de la presse libre donc pas censure (ça passe pas a la Tv) Very Happy


Eolian a écrit:
En résumé, je crois que beaucoup de gens doivent retirer leurs oeillères et arrêter de suivre une convention sous prétexte que la majorité s'en sert.

Je pourrais facilement être qualifier de hors la loi a force de ne pas faire les mêmes choses que les autres yes!

Eolian a écrit:
Merci pour les infos aponi.

Il n’y a pas de quoi

gabriel a écrit:
En fait,j'ai lancé ce sujet un soir de grande deprime pour etre honnete mais sans intention particuliere,je vous rassure.

Lorsque je déprime, j’ai trouvé un moyen efficace, je me préoccupe des autres même (surtout) des personnes que je ne connais pas et je me dis il y a des gens sur terre qui sont dans une … M.. misère énorme alors mon petit problème ça peut attendre Smile

Pour répondre a ton post, je ne sais pas si tu es croyant ou non comme je ne te connais pas vraiment je te dirais ceci

Il n y a que toi qui te connais et toi seul tu peux juger, toi seul est capable de savoir où est-ce que tu vas, je ne crois pas que le fait de regarder ce que les autres pensent ou ce qui est dit dans les religions ou lois pourra changer les choses ou t’aider.

J’ai failli mourir une fois, je ne sais même pas pourquoi j’ai fait ceci mais une chose est sûre, est que j’étais loin de penser que j’allais le faire et j’étais la première personne a trouver cette acte ridicule et pourtant j’y eu droit (mon frère ma sauver) , ne me demande pas de détails j’ai un énorme blanc de ce soir la (j’étais sobre pourtant).
Le lendemain de cette affreuse bêtise je me suis regardée dans un miroir, je me suis écroulée en larmes et je me suis dit <tu es pathétique, regarde au tour de toi , regarde ce que tu peux amélioré dans ce monde même si c’est insignifiant, peu importe, fais le !>


Les déprimes ça arrivent plus que l’on croit ! a toi de trouver une chose a la laquelle tu dois t’accroche même si c’est petit ça peut toujours te rattraper et t’empêcher de faire quoi ce soit que tu pourrais regretter.

Voilà choupette yes!


Eolian a écrit:
Je pense qu'Aponi sera d'accord. Very Happy
Amicalement

Ah non non Very Happy

Biensur voyons !!


Un dernier petit truc , une infos assez balaise , je dois le dire C’EST TRES FORT vraiment lol!



Citation :
Il fut des États où, ironiquement, le suicide pouvait être condamné par la peine de mort. En France, le suicide n'est plus réprimé depuis le Code Napoléon de 1810. le suicide est une liberté civile, c'est-à-dire qu'il est permis au sens où la loi ne le réprime pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Lun 23 Juil 2007, 14:55

D'accord, donc si j'ai bien compris, si on se suicide on est condamné à mort....woah, c'est le genre de lois que j'admire ! Shocked

Par rapport au sujet, ça me rappelle les livres de Werber. Il dit dedans que les âmes qui se sont suicidées restent en bas.

Quand on y réfléchit, c'est peut-être vrai ? Après tout, tout les textes religieux ou même philosophiques considère le suicide comme un acte mauvais.

Perso, je pense plutôt que le cycle des réincarnations continue. Et je pense que comme ces âmes n'ont pas pu finir leur temps de vie, d'une certaine manière elles devraient peut-être le finir en se réincarnant dans un enfant qui mourra de maladie infantile etc.... avant de reprendre son cycle normal.

Je précise que tout ça, c'est juste des hypothèses, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Lun 23 Juil 2007, 15:01

Je suis assez d'accord avec toi cherry. Je ne pense pas que le cycle de reincarnation s'arréte pour les gens qui se suicide.
Peut être qu'il fait un pose et que l'ame ére un peu pendant un certain temps, le temps de comprendre ce qu'il vient de se passer (ou autre je ne sais pas).
Mais par contre, je suis pratiquement sur que le cycle continu quand meme ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Lun 23 Juil 2007, 21:31

ange_dragon a écrit:
Je suis assez d'accord avec toi cherry. Je ne pense pas que le cycle de reincarnation s'arréte pour les gens qui se suicide.
Peut être qu'il fait un pose et que l'ame ére un peu pendant un certain temps, le temps de comprendre ce qu'il vient de se passer (ou autre je ne sais pas).
Mais par contre, je suis pratiquement sur que le cycle continu quand meme ^_^


c'est exactement ce que j'ai compris avec Lisa, la femme qui s'est suicidée dans mon ancien appartement. elle n'arrivait pas à se pardonner son geste. malgrès tout elle était entourée de son guide et d'anges qui l'aidaient.

pardonnez moi, il s'agit que de mon ressenti et vécu. je ne peux vous le prouver.

mais la réincarnation nous sert à nous élever spirituellement vers l'union à Dieu. et c'est là notre destin.
encore l'histoire du bon dieu miséricordeux qui nous aime patati patata ...
mais attention à son courroux si vous sortez du rang car il ne pardonnera pas.
bref ... non pour moi, nous avons à faire nos expérences. qu'importe des contre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Mar 21 Aoû 2007, 11:31

Bon ,j'avoue mettre posé la question aussi.

Je n'ai pas d'expérience la dessus mais je pense qu'on a pas fini ce qu'on avait à faire ici parce que au final ,le suicide est un acte de désespoir.

alors ,l'ame doit surement errer un temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Sam 27 Oct 2007, 00:30

J'avais lu il y a longtemps quelque chose sur le suicide écrit par "Papus".... Et bien lui, je vous prie de croire qu'il a un argument contre le suicide qui donne vraiment à réfléchir et qui fait froid dans le dos, d'autant plus que ce qu'il dit n'est pas improbable vu comme ça....

Il dit "l'être humain vient au monde avec une réserve d'énergie qui va lui permettre de vivre une certaine quantité d'années.

Lorsqu'une personne se suicide, c'est un peu comme vouloir arracher un fruit vert.
Un fruit mûr se detache et tombe tout seul, le fruit vert lui ne se détache pas et si on l'arrache par force il reste des morceaux de pulpe sur la tige.

Un corps est conçue pour vivre tant d'années au bout desquelles son âme, comme un fruit mur se detachera naturellement.
Le suicidé est comme le fruit vert, il se donne la mort, mais, son heure n'étant pas encore venue, il a détruit son corps seulement, sa conscience reste donc prisonnière du corps pourrissant autant d'années qu'il lui avait été donné de vivre......"

Brrrrrrrrrrr

Je sais pas vous, mais dans le doute, brrrr quelle horreur !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Dim 28 Oct 2007, 11:16

gabriel a écrit:
Sujet un peu tabou ou personne ne sait ?

Pour ma part, je crois dur comme fer à la réincarnation.

J'ai plus de mal à croire à tout ce que nous racontent les diverses religions. Beaucoup de gens considèrent que Dieu réagit et juge, comme un être humain, ce qui est "bien" ou "pas bien" et punit ceux qui font des "bêtises" de la plus petite à la plus monstrueuse.

Personnellement, je ne vis pas dans la peur d'être "punie" un jour. J'essaie seulement de ne nuire à personne dans la mesure où on ne me nuit pas.

En ce qui concerne le suicide, je n'hésiterais pas à mettre fin à mes jours (dans la mesure où j'aurais la possibilité de le faire - ma grande peur c'est d'être un jour handicapée au point de ne plus pouvoir bouger et donc dépendre des autres qui bien entendu m'empêcheraient de faire ce que je voudrais) si j'avais une maladie évolutive me privant de mon autonomie et de mes pouvoirs mentaux, si j'avais un accident me laissant lourdement handicapée, etc...

Donc, même si on me dit que dans la prochaine vie, je devrai "payer mon acte" d'une façon ou d'une autre, ça ne m'arrêterait pas. Je ne suis pas pressée d'arriver au bout de mon évolution spirituelle. Pour moi, ce n'est pas une course de vitesse.

Je sais que je vais choquer certains mais je dis ce que je pense réellement. Je ne crains pas la critique. Je signale que jusqu'à 14 ans, âge où j'ai pu réfléchir par moi et me dégager de l'influence mentale de l'entourage, j'ai été élevée dans la religion catholiques avec tous ses tabous et ses interdits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Dim 28 Oct 2007, 11:38

Personnellement tu ne me choques pas Laurelyne.... Et même j'accepte et je comprends ta réaction....
C'est la personne qui souffre qui seule à le droit de décider de son sort, en accord avec sa conscience....

Il est évident que rester invalide et à la charge des uns et des autres, qui finiront par te laisser dans une maison quelconque aux soins de "va savoir qui" ? n'est pas une perspective souriante.

Mais comme tu es une personne positive, tu vas programmer ton avenir pour que jamais tu n'en arrives à cette extrémité :-)))
Puisqu'aussi la pensée est constructive et qu'on ne vit que ce que l'on a projeté.
Donc visionne toi une vieillesse paisible et douce....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: SALUT   Sam 04 Oct 2008, 10:20

Je me suis souvent posée cette fameuse question...Que deviens notre ame après un sucide?
Je n'ai pas la science infuse,mais quelques part j'ai eue des réponses.
Depuis quelques temps "je correspond" avec mon ami Romu parti il y à plusieurs années suite a un sucide. Il m'a fait comprendre qu'il a évoluer de palier, apperement c'est plus long que pour un décès"plus naturel".
Il ne m'en a pas trops expliqué, mais il a fait la paix avec lui même.
Il m'a aussi dit que lorsque que l'on cherchais "la fuite" en partant de la vie terrestre, cela ne servait a rien. En effet, afin d'évoluer dans ce nouveau monde qui est le sien,mon ami a du affronter les "démons" qui étaient en lui et l'ont poussé a partir. Le plus important à été de lui pardonner et de l'aider a se pardonner.

amialement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Sam 04 Oct 2008, 14:11

Pour ma part, lorsqu'on se suicide on arrive dans l'astral où nous sommes mis dans une "sphère", une sorte d'hopital de l'âme où l'on voit nos erreur et où l'on guérit, seulement aprés nous repartons sur terre pour finir ce que nous devions accomplir.

Les Saints et autres hommes de foi pouvant faire des voyages astraux le savait et on créer la peur de l'enfer pour éviter aux gens de perdre du temps à refaire une vie a cause d'un suicide.

En espérant avoir été utile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: suicide et ame.   Dim 05 Oct 2008, 07:14

Ayant lu sur ce sujet, voilà ce que j`ai appris. Si on met fin à nos jours, nous n`atteignons pas la lumière car on à mis fin à notre karma sur terre.
Donc l`esprit n`est pas heureux, pas bien. Il devras reconniatre ses erreurs et revenir sur terre pour son karma.
Revenir en haut Aller en bas
lighton

avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 50
Localisation : Ancienne Bretagne
Loisirs : paranormal and co
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: suicide et ame.   Mar 14 Oct 2008, 07:21

Le suicide est une mort non-programmée puisqu'elle dépend d'une décision consciente de l'exécutant (à moins qu'elle ne vienne d'une oppression spirituelle mais ça, ce sera pour un autre chapitre). On pourrait craindre blocage ou éloignement de la normalité post-mortem mais il a été donné à certains d'avoir gardé un contact tout à fait conventionnel avec des disparus suicidés tout comme des morts naturels. Par quoi et comment sont régies les loi de l'au-delà ? Nous le saurons tous un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: suicide et ame.   

Revenir en haut Aller en bas
 
suicide et ame.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le suicide
» L’euthanasie et le suicide au cœur des préoccupations
» Suicide.
» Déplorons un suicide...
» Un médicament surveillé depuis 1995 suicide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paranormal et Parapsychologie :: III - ESOTERISME POUR TOUS :: Comprendre les religions :: QUESTIONS SPIRITUELLES-
Sauter vers: