Paranormal et Parapsychologie

Discussions paranormales, partage d'expérience, travaux ésotériques, aides et conseils.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 reincarnation ? est ce bien sur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: reincarnation ? est ce bien sur   Lun 20 Aoû 2007, 02:53

la reincarnation que de debats voici mon avis basse sur plusieur experience et plusieurs voyages (du reste si je vous disait ou cest moi quon prendrait pour un fou )

il etait une fois l'homme nest ce pas ,? dou vennons nous ou allons nous ,? dans toute les religions , dans toute les traditions on parle de l'ame sorte de double qui renferme toute vos connaissance tout votre vecue et toute vos sensations cest en realite votre etre veritable
mais que ce passe til donc a la mort?

a la mort nom personelement je ne pense pas que vous vous reincarnez cest infiniment pire a la mort l'ame est refondue dans l'inconscient collectif cest en quelque sorte l'enfer ni repos ni douceur que de la douleur ah mais je vois pointez nombre de remarque , ou sont donc vos preuves,? me dirait ton, et je repondrai ou etes vous allez ? au cour de votre vie ? avez vous voyagez dans diferente sphere? naturelement j'exclue le bas astral comme cette sphere ci allons soyons serieux et parlons plus concretement . que vous lapelez dieux , karma , destine ,fatalite et je ne sais encore vous parlez toujours du meme etre , lorsque il crea les humains il leur laiser le choix mais cela dit celui qui posede egalement bien des nom se mit a discuter avec lui voila ce quil dit " va tu laissez ces brutes cometre le desordre ,? et sen tire "
" jai laisse le libre choix a l'humanite et le libre arbite quand a ceux qui serons mes elus ce serons ceux qui aurons acquis sufisament de force spirituelle au cours de leur vie ceux la ne connaitrons pas loublie ni la refonte "
" et pour les autre?"
"les autres irons simplement a la refonte mais cest une refonte eternelle car sans force spirituelle elle perde egalement leur statut d' ame du reste elle ne valent pas grand chose "

voila ce qui attend bon nombre de gens mais certes cest mon avis mais lorsque lon a foule certaine contre apelons les comme ca on finit par voire entendre et comprendre mieux certains dessin
Revenir en haut Aller en bas
Julia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 40
Localisation : Comme d'habitude, la tête dans les étoiles
Emploi : Assistante de direction
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Lun 20 Aoû 2007, 11:51

Salut ! yes!

Eh bien, quelle idée,
Pourquoi pas.

cela expliquerait pourquoi on ne recroise pas d'homme préhistorique dans nos visions de l'au-dela...

A moins que les hommes préhistoriques aient eux aussi évoluer.

Certains ne se réincarnent pas, ils sont refondus.. oui, mais après?

Ma grand-mère m'a dit un jour, pour que nous ne parlions pas de fantômes, alors que sa pensée est toute autre :

"Quand on meurt, on meurt, on pourrit et voilà."

Peut_être est-ce cela la vérité.

mais j'avoue que ca me réconforte de me dire que ce que je fais de ma vie m'aidera dans la prochaine.

je suis une fervente convaincue de la réincarnation, car je pense que le spiritisme existe bel et bien, pour en avoir usité. Et je pense ue ls âmes que nous contactons sont en attente d'autre chose : une autre vie qu'on leur attribuera.

Merci d'avoir partagé ton idée. yes!

_________________
rose  Julia rose   Don't worry, be happy !
« Cueille le jour sans te soucier du lendemain » [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Mar 21 Aoû 2007, 11:28

alors scratch

tout cela me laisse perplexe...

etre refondue avec les autres cela me plait pas trop lol! suis plutot une ame solitaire moi.

Maintenant ,sans croire à fond à la réincarnation,je me rends compte que l'idée que ce qu'on fait aujourd'hui aide pour une autre fois ,c'était plutot plaisant yes! peut etre au final la peur de mourir qui me fait parler ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Mar 30 Oct 2007, 23:17

Little Big man

Quand on meurt on va ou on s'attend à aller....
Tu as peut-être visité ton au-delà personnel ? affraid

Si c'est le cas, essaie de changer d'optique pendant un moment et refait ton expérience pour voir....

Si tu as raison, bah nous sommes tous dans le caca... Sad
Enfer sur terre, enfer après, c'est pas une vie ça !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Julia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 40
Localisation : Comme d'habitude, la tête dans les étoiles
Emploi : Assistante de direction
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Mer 31 Oct 2007, 20:31

L'enfer, l'enfer....

l'enfer c'est quoi?
l'enfer c'est l'endroit ou vont les gens pas sages...

faut quand meme donner..

puis pour ceux qui croit en dieu,
dieu pardonnerait tout.. et aimmerait tous ses enfants

alors l'enfer....

_________________
rose  Julia rose   Don't worry, be happy !
« Cueille le jour sans te soucier du lendemain » [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Mer 31 Oct 2007, 20:47

L'enfer est, pour moi, un état d'esprit.

Quand tu es dépressive, tu es déjà en enfer....
Quand tu es heureuse tu es au paradis....

Tu crées ton bonheur où ton malheur, car la pensée est créatrice....

A nous de nous façonner un avenir souriant par la force de la pensée positive, ou par la visualisation d'une situation idéale.
Mais c'est du boulot, faut y croire vraiment.

Aprés la vie, pourquoi en serait il autrement puisque là-bas il n'y a mm plus la matière pour freiner les événements ?

Enfer et Paradis sont des mots qui sont passés dans le langage courant aujourd'hui....
Revenir en haut Aller en bas
Julia

avatar

Féminin
Nombre de messages : 207
Age : 40
Localisation : Comme d'habitude, la tête dans les étoiles
Emploi : Assistante de direction
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Mer 31 Oct 2007, 20:52

Salut Eileen,

je suis tout à fait d'accord avec toi..

la dépression c'est déjà l'enfer..

elle vient elle repart.. on est heureux puis malheureux, limite suicidaire...
seules de belles paroles nous appaisent... des paroles de bonheur qui chassent le malheur ! - pour un temps *

_________________
rose  Julia rose   Don't worry, be happy !
« Cueille le jour sans te soucier du lendemain » [b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Mer 31 Oct 2007, 20:55

Et oui... byecat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Ven 02 Nov 2007, 19:40

Personnellement, je ne crois pas à l'existence de lieux de punition appelés enfer et prugatoire.

Comme je crois à la réincarnation, je me dis que si punition il doit y avoir, elle peut se produire aussi bien déjà dans la vie actuelle que dans les prochaines.

Je pense que ces termes ont été inventés par les différentes religions pour tenir le petit peuple "en laisse". Les gens ayant toujours plus ou moins besoin de croire en quelque chose ou quelqu'un se sont laissés abusés ainsi depuis des siècles et c'est tellement ancré dans les pensées ou les gènes, que beaucoup d'être ne se posent même plus la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   Ven 02 Nov 2007, 20:52

voici un texte de Krishnamurti lors d'une réunion conférence extrait d'un de ces livres.
C'est un peu long mais si vous pouviez donnez votre avis sur la façon dont il voyait la question. merci.

Krishnamurti: La réincarnation ?

"Qu'y a-t'il de vrai et qu'y a-t-il de faux dans les théories de la réincarnation ?

J'espère qu'après avoir écouté deux heures et dix minutes, vos esprits sont encore frais. Le sont-ils, Messieurs et Mesdames ? oui? Très bien. Ce que nous essayons de faire ici c'est de penser à un problème ensemble, vous n'êtes pas en train d'écouter un gramophone. Je refuse d'être un gramopho-ne; mais vous êtes habitués à simplement écouter, ce qui veut dire, en fait, que vous ne suivez pas du tout. Vous écoutez superficiellement, étant captés par des mots, etpar conséquent, vous n'êtes pas les régénérateurs, ou créateurs, d'une nouvelle société. Vous êtes le facteur désintégrant, Messieurs, et c'est cela la calamité ; mais vous n'en voyez pas la tragédie. Le monde, y compris l'Inde, est au bord d'un précipice, il brûle et se désintègre rapidement ; et l'homme qui se contente d'écouter un chef, s'habituant à des mots et demeurant un spectateur, contribue au désastre. Donc, si je puis le suggérer, ne commencez pas à vous habituer à ce que je dis. Et ne répétez pas ; je pense à nouveau, chaque fois que je réponds à une question. Si je ne faisais que répéter, ce serait effroyablement ennuyeux pour moi. Et comme je ne veux pas m'assommer avec des répétitions, je repense à neuf — et ainsi devez-vous faire* si vous avez la curiosité et l'intensité qu'il faut pour découvrir.

Qu'est-ce qui est impliqué dans cette question de réincarnation ? C'est un problème énorme, et nous ne pouvons pas le régler en quelques minutes. En examinant cette question, regardons-la sans aucune déformation — ce qui ne veut pas dire avoir soi-disant l'esprit ouvert. Cela n'existe pas, un esprit ouvert : ce qu'il faut, c'est un esprit investigateur. Il nous faut, vous et moi, investiguer cette question. Or, lorsque nous poursuivons notre enquête, que cherchons-nous ? Nous sommes à la recherche de la vérité, non selon votre croyance ou ma croyance ; car, pour trouver la vérité en ce qui concerne n'importe quelle affaire, je ne dois pas avoir de croyance. Je veux trouver la vérité ; donc j'enquête, je mets à nu tout ce qui se rapporte à cette question, ne m'abritant derrière aucune forme de préjugé. C'est-à-dire que j'enquête honnêtement. Mon esprit

ne peut connaître que soi-même, ne peut investiguer qu'en soi-même. Je veux savoir si le " je " continue. Le " je ", qui est un processus total, un processus psychologique et physiologique à la fois, qui est avec le corps et aussi distinct du corps — je veux savoir si le " je " continue, s'il entre en existence après que cette existence physique s'est terminée. Or, qu'entendons-nous par continuité ? Nous avons examiné plus ou moins ce que nous entendons par le " je " : mon nom. mes caractéristiques, mes frustrations, mes œuvres — vous savez, toutes les variétés de pensées et de sentiments à différents niveaux de la conscience. Nous savons cela. Et alors, qu'entendons-nous par continuité ? Continuer, qu'est-ce que cela veut dire ? Qu'est-ce que c'est, qui donne la continuité ? Qu'est-ce que c'est, qui dit : " je continuerai ". ou "je ne continuerai pas" ? Qu'est-ce que c'est qui s'accroche à la continuité, à la permanence, qui est sécurité ? Après tout, je cherche la sécurité ici dans des possessions, dans des choses, dans la famille, dans des croyances; et lorsque le corps meurt, la perma-nance des choses, la permanence de la famille a disparu, mais la permanence de l'idée continue. Ainsi, c'est l'idée que nous voulons voir continuer. Nous voyons que la propriété va disparaître, qu'il n'y aura pas de famille; mais nous voulons savoir si l'idée continue, si l'idée du " je ", la pensée " je suis " est continue. Je vous prie, il est important de voir la différence. Je sais que je serai incinéré, que le corps sera détruit. Je sais que je ne vous verrai pas, que je ne verrai pas ma famille ; mais est-ce que l'idée du " moi " continuera à exister ? L'idée du " moi " n'est-elle pas continue — la continuité signifiant devenir, se déplacer dans le temps, passer d'une période à une autre période, d'expérience en expérience ? C'est cela, la vraie question que l'on se pose : si le " je ", l'idée ou formulation du " moi " continuera. N'êtes-vous pas fatigués ? Très bien. Messieurs.

Donc, qu'est-ce que le " je " ? Nous avons investigué cela, et vous savez ce que c'est. Manifestement, la pensée s'identifie à une croyance, et cette croyance continue, comme une vague électrique. La pensée, identifiée à une croyance, a une continuité, a une substance ; cette pensée est nommée, reçoit une dénomination, elle reçoit une récognition en tant que " je ", et ce " je ", manifestement, a un mouvement, il continue, il devient. Or, qu'arrive-t-il à une chose qui est continuelle, qui est en constant devenir ? Ce qui continue n'a pas de renouveau ; cela ne fait que se répéter sous différentes formes, mais cela n'a pas de renouveau. La pensée, identifiée à une idée, a une continuité en tant que " je ", mais une chose qui continue est constamment en voie de décomposition, elle ne connaît ni naissance ni mort. En ce sens elle continue, mais la chose qui continue ne peut jamais se renouveler. Il n'y a de renouvellement que lorsqu'il y a une fin. Il est très important de découvrir et de comprendre cela. Supposez, par exemple, que je sois tracassé par un problème que j'essaye de résoudre, et que je ne cesse de me tracasser. Qu'arrive-t-il ? Il n'y a pas de renouveau, n'est-ce pas ? Le problème continue jour après jour, une semaine après l'autre, d'année en année. Mais lorsque le tracas a cessé, il y a un renouveau et alors le problème a un sens différent. Ce n'est qu'en une fin qu'il y a un renouveau, ce n'est qu'en la mort qu'il y a une nouvelle naissance — ce qui veut dire mourir au jour qui passe, à l'instant qui passe. Mais lorsqu'il y a simplement le désir de continuer, par conséquent l'identification à une croyance, ou à une mémoire, qui est le " je ", dans une telle continuité il n'y a pas de renouveau, c'est un fait bien évident. Un homme qui a un problème, qui est continuellement tracassé pendant des années, est mort, pour lui il n'y a pas de renouveau ; il appartient aux morts vivants, il ne fait que continuer. Mais dès l'instant que le problème prend fin, il y a un renouvellement. De même, où il y a une fin il y a une nouvelle naissance, il y a création ; mais où il y a continuité, il n'y a pas de création. Messieurs, voyez la beauté, la vérité du fait qu'en une fin il y a l'amour. L'amour est de moment en moment, il n'est pas continu, il n'est pas à répétition. C'est sa grandeur, c'est sa vérité. L'homme qui recherche la continuité la trouvera évidemment, parce qu'il s'identifie à une idée, et l'idée ou la mémoire continue ; mais dans une continuité il n'y a pas de renouveau. Ce n'est qu'en une mort, en une fin, qu'il y a un renouveau, non en une continuité. Et vous direz maintenant que je n'ai pas répondu à la question : " Y a-t-il ou non réincarnation ? " J'y ai certainement répondu. Monsieur, les problèmes de la vie ne sont pas des " oui " ou des " non " catégoriques ". La vie est si vaste. Ce n'est que la personne frivole qui cherche une réponse catégorique. Mais en analysant cette question, nous avons découvert un grand nombre de choses. Il y a de la beauté dans une fin, il n'y a de renouvellement, de création, de commencement qu'en la mort, qu'en mourant chaque minute — ce qui veut dire ne pas stocker, ne pas entasser, physiquement ou psychologiquement. Ainsi, la vie et la mort sont un, et l'homme qui sait qu'elles sont un, meurt chaque minute. Ceci veut dire ne pas nommer, ne pas permettre à l'enregistreur de faire tourner encore et encore son disque, qui est sa conscience particulière. L'immortalité n'est pas la continuation d'une idée, qui est le " je ". L'immortalité est ce qui, mourant constamment, constamment se renouvelle."

(Entretiens de Saanen)

Précédente
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reincarnation ? est ce bien sur   

Revenir en haut Aller en bas
 
reincarnation ? est ce bien sur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hadith du bien-guidé vs conquête de la lune
» N'arrive pas à bien avaler oO
» Un chevreuil bien gardé
» Bien mastiquer.
» que faire un bac sc eco mention (trés bien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paranormal et Parapsychologie :: III - ESOTERISME POUR TOUS :: Comprendre les religions :: QUESTIONS SPIRITUELLES-
Sauter vers: