Paranormal et Parapsychologie

Discussions paranormales, partage d'expérience, travaux ésotériques, aides et conseils.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Fantomes sont toujours méconnus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Les Fantomes sont toujours méconnus   Mar 21 Sep 2010, 15:06

Pour commencer, voici une petite définition : Image ou apparition générée par la mémoire des murs, ou mémoire d’un lieu à un ou plusieurs témoins.

Les fantômes apparaissent toujours plus ou moins nets, souvent flous. Leur point commun : ils ont l’air réels et semblent subir un comportement proche du somnambulisme.
Souvent transparents, vaporeux, tangibles, habillées, reconnaissables etc.….Ils adoptent les apparences les plus diverses, du plus impersonnel au plus précis. Ils sont parfois accompagnés d’une odeur et/ou d’une « zone de froid »
Les animaux réagissent souvent l’ors d’une apparition. Ils adoptent, dans la plupart des cas, une position de défense.

Nous constatons que l’image des fantômes évolue avec le temps. Il existe deux catégories de fantômes, admises par les puristes :
1 : Ectoplasmique et inconscient, éthéré, vêtu de blanc
2 : Semblable à une personne vivante dans son apparence, identifiable par les personnes qui connaissaient le défunt.

Certains fantômes (ceux qui ne correspondent pas à ma définition) lanceront une sorte de message afin que leur corps soit retrouvé. Le but étant de leur permettre d’accéder au repos éternel. Folklore ou pas, je ne saurais dire. Dans les légendes locales, c’est souvent ainsi que cela se passe.

D’autres fantômes ne sont pas reconnus à cause de l’ancienneté de leur décès. Ces « morts anciens » ne reposent pas en paix et se manifestent pour obtenir assistance. Certains ne semblent pas voir leur environnement et ne font que répéter leur message ou leur acte, inlassablement jusqu’à ce que quelqu’un le perçoive. Il est étonnant de constater que les « vieux fantômes » on du mal à préserver une apparence qui correspond à celle d’un vivant. A croire qu’il y a une sorte de « vieillissement » sur eux qui les affecte au niveau de l’apparence.

Pour ceux qui savent comment se montrer, il semble qu’ils le font sous l’apparence sous laquelle ils vécurent. Parfois, leur apparence est si réaliste qu’on pourrait les croire encore vivant. C’est d’ailleurs arrivé à plusieurs reprises, mais souvent, les gens ne s’n’en rendent pas compte immédiatement.

Il existe plusieurs formes de fantômes : Subjectifs ou Objectifs. En voici les caractéristiques.
Les objectifs : Plusieurs personnes peuvent les voir en même temps. Leur manifestation est précédée d’une sensation de « présence » subtile. Leur caractéristique la plus courante est leur passivité à l’égard de l’environnement et des personnes présentes sur les lieux. Ont peut même dire qu’ils sont « indifférents » ou « désintéressés ». Ils vaquent à leurs occupations, ni plus ni moins. Certains prétendent que ce genre de fantôme se trouve en état de « absence psychique.

Le fantôme subjectif est une image mentale suggérée par la mémoire des murs. Ce qui implique qu’une personne peut le voir, mais pas forcément l’entourage. Ce genre de fantôme est le plus fréquent. On peut facilement les confondre avec une hallucination. C’est de là que sont issus, hypothétiquement parlant, les « amis imaginaires » de notre enfance.
Les manifestations sont parfois accompagnées de sons : coups, bruits de pas, gémissement, grognement, bruits d’animaux, messages verbaux audibles et compréhensibles (rare)
En résumé, il existe autant de fantôme que de manière de les voir ou les percevoir.
Certains disent que les fantômes sont des entités typiquement « habillées » en blanc.
Il est possible d’évoquer une sorte de « matérialisation », mais nous ne pouvons être affirmatifs sur ce terme. Car leur matière nous échappe, vaporeux, fluidique, agglomérat de matières naturelles obtenu par magnétisme etc.….

Certains fantômes sont-ils issus de la dissociation âme/corps physique ?
Tout dépend de la vision de chacun vis-à-vis de ce phénomène. La définition n’est pour le moment, qu’un concept issu de nos recherches sur le sujet. La raison est simple, nous ne savons pas encore visuellement différencier un fantôme et une entité intelligente.

L’autre terme pour désigner un fantôme est « revenant », ce n’est peut être pas si éloigné de la réalité. Car j’ai bien précisé qu’il était issu de la mémoire. Hors, un fantôme se sert peut être de l’énergie environnante laissé par les évènements passés pour apparaître. Le fonctionnement de ce processus n’est qu’une hypothèse de travail mais elle semble cohérente sous certaines conditions. Nous ferons une exception pour les dames blanches qui n’entrent pas dans la catégorie « fantôme »

Un autre détail qui est commun à tous les fantômes, leur apparence n’est pas parfaitement délimitée. Ils produisent une silhouette « changeante » avec des zones de flou plus ou moins visibles. De plus l’environnement réel est aussi très important pour bien les voir. Il est presque évident qu’une ambiance particulière et des conditions optimales sont nécessaires à leur apparition : Eclairage, heure précise de la journée ou la nuit, date fixe d’apparition, nombre de personnes présentes.

Nous avons aussi entendu parler des fantômes « passe-muraille » Ils peuvent soi-disant traverser nos murs. Mais certains d’entre eux n’oseraient pas franchir une porte entr’ouverte.
Y’aurait-il une certaine crainte des fantômes à franchir des obstacles qui peuvent avoir des mouvements aléatoires ?

C’est une, idée qui fait son chemin. Un fantôme traverserait un mur aisément mais n’oserait pas passer un élément mobile. Personnellement je ne pense pas qu’un fantôme soit vraiment indisposé par « notre » matière. Mais je sais que des parapsychologues y ont pensé.

Ils auraient également peur de nos miroirs. Ce fait pourrait être tiré du folklore lié au mythe du vampire. Je ne parlerai pas de peur mais de « réaction instinctive »
Par expérience, nous avons eu des images en prenant des photos sur des miroirs. Les fantômes éviteraient les surfaces réfléchissantes simplement dans le but de ne pas se dévoiler. Là aussi, c’est difficile à accepter car cela impliquerait que ces phénomènes soient autonomes et intelligents. Ce qui va à l’encontre de mon idée même du fantôme, à savoir une « image mémoire qui fonctionne à l’instinct »

Maintenant faut être réaliste. Les fantômes font partie des manifestations de hantise sur un lieu déterminé. Petite hantise car apparition, bruits odeurs.
Je n’impute pas aux fantômes les hantises types « Psychokinèse »
Définition : Influence mentale exercée sur une matière physique sans intervention d’une énergie ou d’un élément connu.

Curieusement, les maisons hantées avec grande hantise, et sans présence de fantôme sont rares. Il y a là un paradoxe que nous n’avons pas encore pu définir.
Nous pensons que la mémoire des murs attire les entités. Je m’explique.
Considérez qu’un fantôme se montre soit présent dans une maison hantée et que ce dernier soit connu des habitants. Imaginez ensuite qu’une entité intelligente soit aussi sur les lieux mais utilisent les phénomènes fantomatiques pour camoufler sa présence. L’entité se servant du fantôme comme d’un prétexte ou d’un leurre. C’est une idée qui mériterait d’être étudiée plus avant.

Quelle est la grande différence entre entité et fantôme :
L’apparition du fantôme est ponctuelle et programmée tel un cycle. Le fantôme subi son état.
L’entité dispose de la liberté de choix et d’action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Fantomes sont toujours méconnus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les fantomes sont parmi nous....
» Les dons de l'Esprit sont-ils toujours d'actualité ?
» Pourquoi ce sont toujours ceux qui en savent le moins qui en parlent le plus?
» Qu'en est-il de la répartition géographique (USA/Afrique) des ovnis?
» Les pressentiments

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paranormal et Parapsychologie :: II - PARAPSYCHOLOGIE ET PARANORMAL :: NOTRE SPECIALITE : FANTOMES ET ENTITES-
Sauter vers: