Paranormal et Parapsychologie

Discussions paranormales, partage d'expérience, travaux ésotériques, aides et conseils.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traité sur la hantise et ses dérivés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Traité sur la hantise et ses dérivés   Mer 17 Nov 2010, 19:13

L’un des plus grands défenseurs de la cause paranormale fut Ernest Bozzano. Il recensa 532 cas de maison hantée.

Sa définition : Ensemble de manifestations mystérieuses dont le trait caractéristique essentiel est de se rattacher, d’une façon spéciale à un lieu déterminé.

Nous pouvons imputer la plupart des phénomènes au poltergeist.
Poltergeist : De l’allemand « Poltern » qui veut dire « bruit, faire du bruit » et de « Geist » qui veut dire « esprit ou fantôme »

Il y a un fait que nous devons prendre en compte. Les différents phénomènes de bruits vont du simple craquement aux frappes assourdissantes et violentes.

Mais il y a aussi dans les bruits, tout ce qui est reconnaissable. Comme la chute d’un meuble, déplacement d’un objet, casse de vaisselle, ouverture de porte, bruits de pas etc…

J’y vois, entre autre chose, un effet « imitatif » des évènements de notre vie quotidienne.
La mémoire des murs ne serait pas la seule responsable des phénomènes.
Le bruit, je ne sais pas dans quelle circonstance, ne serait parfois qu’un écho.

Nous avons des bruits subjectifs et des bruits objectifs.
Subjectif = Le bruit est produit par un acte physique ou mécanique.
Objectif = La cause du bruit est indéterminée.

Dans le cadre de la mémoire des murs, la plupart des « fantômes » se présentent dans le costume de leur époque respective. Certains se montrent très réalistes au point qu’on pourrait croire à un être vivant.

Il y a d’autres phénomènes moins connus, et surtout moins observés concrètement.
Il s’agit des lueurs mobiles et des sensations de poids ou de pressions invisibles, des traces de brûlures, des odeurs particulières.

Voici un témoignage édifiant datant de 1934.
Un commandant de Gendarmerie écrivit à Emile Tizané suite à une enquête dans une maison, espérant avoir l’avis du gendarme spécialiste du paranormal.

« Monsieur
Le soir même je commandais deux gendarmes pour aller voir ce qui se passait dans une maison possédant des caractéristiques propices aux manifestations surnaturelles. Voulant élucider cette affaire, les deux gendarmes se rendirent sur place pour y passer la nuit. Le lendemain matin, lors de leur rapport de mission, ce n’était plus des gendarmes que j’avais devant moi, c’était deux automates. Ils avaient comme tous les autres témoins assistés aux phénomènes de coups dans les murs à divers endroits de la maison. Je ne pus avoir d’avantage de détails tant ils furent déstabilisés par cette affaire qui demeure impénétrable et inexplicable par nos soins »

A suivre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Traité sur la hantise et ses dérivés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Papier] Traité d'héraldique
» De Martonne, Traité de géographie physique
» Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens
» Le traité des trois imposteurs
» La Passion de la Terre. Traité d'écologie sacrée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paranormal et Parapsychologie :: II - PARAPSYCHOLOGIE ET PARANORMAL :: LES GRANDS DOSSIERS DU PARANORMAL ET DE L'ETRANGE-
Sauter vers: