Paranormal et Parapsychologie

Discussions paranormales, partage d'expérience, travaux ésotériques, aides et conseils.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etre soi-même quand on côtoie le paranormal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Etre soi-même quand on côtoie le paranormal.    Lun 07 Mai 2012, 11:02

Comment être soi-même vis à vis de l'entourage ?
Quel image voulons nous vraiment donner à la société ?
Je parle ici en tant que témoin et acteur des phénomènes.

Etre soi dérange c'est un fait mais c'est surtout normal.
Nous ne pouvons pas occulter un certain vécu mais il est difficile de se
montrer ouvert. Au risque de se créer une réputation incompatible avec
la vie courante. D'où parfois une forme d'hypocrisie sur la véritable nature
de nos convictions et expériences.

La société actuelle ne permet pas de montrer au-delà du raisonnable.
Difficile d'échapper à une forme de tabou très présente. Pourtant, ces
expériences et ce vécu peuvent fournir un bénéfice non négligeable.
Il est possible, de part le vécu, d'aider autrui en partageant les témoignages
et en les comparant.

Etre soi-même c'est aussi accepter d'assumer une sorte de "vie parallèle"
On peut être artisan le matin et discuter avec les défunts l'après midi.
J'exagère un peu mais le principe est là.

Il y a plusieurs catégories de gens confrontés au "para-normal"
Les témoins, les victimes, les expérimentateurs et les praticiens.
Quel point commun ?
L'image renvoyée est la même, à savoir "risque de passer pour un illuminé"

Tenter de changer les mentalités n'est pas admissible.
Nous serions à la limite du politiquement correct, la limite de l'éthique.
Mais nous pouvons montrer qu'il y a une réalité derrière tout cela.

Alors oui, ce sont des convictions.
Mais contrairement à le religion, nos convictions en tant qu'acteur du paranormal,
sont fondées à partir d'un fait initial. Le phénomène "Zero"
Evidemment, être témoin direct n'enclenche pas automatiquement un effet de curiosité.
Le scepticisme à encore de beaux jours devant lui, et heureusement.
Mais une minorité après avoir été en contact, va chercher des réponses.
Ou du moins, va essayer de trouver des réponses. Car nous avançons
à coup de théories, d'hypothèses et d'expérimentations.

Nous pouvons affirmer la teneur d'un phénomène. Mais ce ne sera jamais
une preuve absolue, sauf pour le témoin lui-même.

Etre soi-même reste possible, inutile de le nier. Je pense même
que nous pouvons faire cohabiter la vie quotidienne avec l'environnement
paranormal. Il s'agit surtout d'une philosophie de vie. Mais à condition
d'accepter aussi le regard des sceptiques.

L'intelligence consisterait à envisager une compatibilité entre les "paranormaleux"
et les sceptiques.Je pense que ce n'est pas encore le cas, sauf ponctuellement par petits groupes.

Le paranormal reste un poids à porter. Même pour certains habitués.
Certains passeront pour des excentriques ou seront considérés comme des exclus.
Pourtant ces gens ne sont pas des fous (Pas tous) Parfois ce ne sont que des
témoins qui ont besoin d'une écoute.

Etre soi-même après un vécu par-anormal dépend surtout d'un équilibre psychologique et mental.
Les risque d'isolement ou d'un effet "étiquetage" sont mesurés mais non négligeables.

Les solutions sont effectivement restreintes. Tout en gardant à l'esprit l'époque.
- Se taire et jouer la carte de l'hypocrisie.
- Assumer son vécu et chercher des interlocuteurs viables.

Notre degré de croyance et de « prise de conscience » de certaines « capacités »
ne doivent pas mettre en doute notre faculté de raison et d’attachement au rationnel.

Ce qui peut aider ?
- Apprendre à faire la différence entre croire et savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Etre soi-même quand on côtoie le paranormal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connaitre Dieu personnellement Etre proche de Dieu
» AVOIR FAIM LA NUIT.
» Dois je accepter d'être déléguée syndicale ?
» Aimer pour la cause d'Allah
» On me propose d'être tuteur d'un stagiaire en 2014-2015. Puis-je refuser ? Combien est-ce rémunéré ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paranormal et Parapsychologie :: II - PARAPSYCHOLOGIE ET PARANORMAL :: PARLONS DE PARANORMAL SANS LANGUE DE BOIS-
Sauter vers: