Paranormal et Parapsychologie

Discussions paranormales, partage d'expérience, travaux ésotériques, aides et conseils.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parlons exorcisme occidental : ce que l'histoire ne dit pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Parlons exorcisme occidental : ce que l'histoire ne dit pas.   Lun 07 Mai 2012, 11:13

Le Vatican est à nouveau porté depuis quelques années déjà, vers la répression du malin via l’exorcisme solennel.

Il existe plusieurs formes d’exorcisme :

- Exorcisme Solennel ou « Grand exorcisme » pratiqué par les prêtres au nom de l’église sous acceptation de l’évêque.
- Exorcisme simple ou exorcisme privé lorsqu’il est pratiqué par un prêtre ou par un fidèle selon le pouvoir
conférer par le Christ lui-même, et sans autorisation préalable de l’évêque.
« QUI AURONT CRU : PAR MON NOM, ILS CHASSERONT LES DÉMONS ». (Marc 16.17) »

Le cardinal Medina Estevez, responsable de la Congrégation du culte divin, a présenté en 1999 un nouveau rituel d’exorcisme.
Ce texte entièrement écrit en latin a bien sur été « légitimé » par la Congrégation pour la doctrine de la foi (Inquisition)

Le texte a été envoyé dans chaque pays sous sa forme originale. Ensuite, les épiscopats nationaux se chargèrent de la traduction.
Sous sa forme originale est une volonté de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Elle prévoit qu’un théologien utilisant cet
exorcisme possède une ouverture d’esprit suffisante pour se poser des questions sur le fond ou la forme. Ainsi, la Congrégation
à coupé court en prétendant qu’il s’agissait d’un texte issu d’une « foi non réformable »
En résumé ça donne « acceptez ce texte, c’est ainsi et pas autrement »

Les orthodoxes et les protestants pratiquent toujours l’exorcisme sous sa forme ancienne. C’est pour eux une tradition « vivante »

Qu'en est-il pour les autres chrétiens ?

L’église tente toujours d’apporter son commentaire avec pour seul idéal de réglementer la pratique de l’exorcisme.
Ainsi le droit canonique annonce ceci :
« Personne ne peut légitimement prononcer des exorcismes sur les possédés, à moins d’avoir obtenu de l’Ordinaire
du lieu une permission particulière et expresse »

Après traduction, cette parabole veut simplement dire que seuls les prêtres peuvent pratiquer l’exorcisme sous
acceptation de l’évêque. Ce droit canonique n’est pas aussi évolué que l’église veut bien le faire croire, car il reprend
quasiment la même définition que les formes précédentes.

A suivre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eoliann

avatar

Masculin
Nombre de messages : 240
Age : 43
Localisation : Taverny
Loisirs : Paranormal, photo, poésie
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Parlons exorcisme occidental : ce que l'histoire ne dit pas.   Lun 07 Mai 2012, 11:37

Le coeur du problème vient de Jésus dont l'Eglise minimise l'importance.


Pourquoi l’église met tant d’ardeur à imposer ses principes sur ce droit canonique ?
En fait c’est assez simple à comprendre. On en revient au libre-arbitre des prêtres qui
sont amenés à réfléchir sur le texte qu’ils auront à utiliser. D’où l’implication de la
Congrégation pour la doctrine de la foi qui impose des limites de compréhension aux théologiens.

Il existe des confusions au sein même de la haute autorité. Car il y a une volonté d’écarter les exorcismes simples.
Ce qui remettrait en cause la parole de Jésus. C’est une des raisons qui aujourd’hui encore divise les théologiens

Jésus a conféré son pouvoir à tous les apôtres et à tous les croyants si l’on en croit les évangiles.
Pourquoi l’église ne respecterait pas les évangiles ?
Parce qu’elle pense que Jésus n’a pas octroyé un tel pouvoir à ceux qui croient en son nom.

Jésus a donné des droits que l’Eglise remet désormais en question. C’est douteux ?
Non, pas tant que ça.

Il faut bien comprendre que les pères de l’église n’ont jamais falsifié ou dissimulé le réel pouvoir
que conféra le Christ à tous ses sujets. La religion, disons plutôt les évangiles et la bible en générale, ont été
remaniés à de nombreuses reprises, interprétés par des théologiens qui devaient fournir, sous l’œil papale, une version acceptable
des évangiles que les chrétiens de l’extérieur devaient accepter. L’exorcisme faisait partie du lot.
Il offrait même un certain prestige. Les praticiens bénéficiaient d’un charisme supplémentaire grâce à
leur fonction d’exorciste. Il est bon de savoir que le pouvoir de chasser le malin était courant dans
les tous premiers siècles. Et c’était d’ailleurs une pratique utilisée par TOUS les chrétiens, qu’ils soient prêtres ou laïcs.

A suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Parlons exorcisme occidental : ce que l'histoire ne dit pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» debat l'exorcisme d'émily-rose,histoire vrai,qui connais ?
» L'Exorcisme D'Émily Rose,une histoire vraie
» L’exorcisme appliqué sur un non-musulman
» L'histoire vraie ayant inspirée le film : l'Exorciste
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paranormal et Parapsychologie :: II - PARAPSYCHOLOGIE ET PARANORMAL :: PARLONS DE PARANORMAL SANS LANGUE DE BOIS-
Sauter vers: